Bienvenue sur notre page consacrée à l’ascension d’un volcan à plus de 6000m en Bolivie : l’Uturuncu. Nous allons vous donner des conseils pour découvrir et préparer votre ascension sur un des sommets à 6000m les plus faciles.

Comment est le volcan Uturuncu ?

Volcan Uturuncu - Bolivie

Volcan Uturuncu – Bolivie

L’Uturuncu est situé dans la province du Sud Lipez, dans le sud-ouest de la Bolivie. Ce volcan de la Cordillère des Andes est en semi-sommeil. La dernière éruption date de plus de 271 000 années mais depuis les années 90, la chambre magmatique semble reprendre un peu d’activités. On peut seulement voir des fumerolles et des échappements de souffre le long du volcan. Il n’y a rien d’inquiétant et les spécialistes parlent d’une probable éruption dans les années futures.

Le sommet du volcan Uturuncu est situé à 6008m et offre une large vue panoramique sur l’Altiplano Bolivien ainsi que sur de nombreuses lagunes dont la Laguna Celeste et la Laguna Amarilla. Il est connu pour être l’un des volcans à 6000m les plus faciles de Bolivie. En effet, l’Uturuncu est traversé par un col qui le coupe en deux parties. Jusque dans les années 1995, les boliviens exploitaient une mine sur ce col à 5700m. Une piste 4×4 en plus ou moins bon état permet de se rapprocher du col. Suivant la présence de neige et l’état de la voie carrossable, le véhicule qui vous emmène, se rapprochera du col.

 

L’ascension de l’Uturuncu

Début ascension volcan Uturuncu

Début de l’ascension volcan Uturuncu – 6008m

Le programme classique de l’ascension du volcan Uturuncu se déroule sur 1 journée. Le guide vient vous chercher le matin de bonne heure (vers 5-6 heure) à votre hébergement dans le petit village de Quetena Chico. Vous partez ensuite durant une bonne heure de 4×4 sur la piste carrossable pour monter le plus haut possible. Il suffit ensuite de continuer le long de la piste jusqu’au col. Vous pourrez apercevoir les fumerolles du volcan et des dégagements de souffre (selon une dernière étude, il parait qu’un énorme lac de lave et d’eau se trouverait sous le volcan. Ce qui expliquerait les fumeroles et l’activité sismique de l’Uturuncu).

Avant la paroi rocheuse volcan Uturuncu

Avant la paroi rocheuse volcan Uturuncu

Une fois que vous atteignez le col, le guide vous emmènera sur la droite et vous commencerez l’ascension dans un pierrier (avec plus ou moins de neige). C’est à partir de ce moment que l’effort devient important avec l’altitude (plus de 5700m). Une fois que vous aurez passé la barre rocheuse, vous arriverez sur une pente légèrement plus douce avec bien souvent de la neige dure et sculptée par le vent. Il faut bien noter que les guides de montagne en Bolivie ne sont pas aussi professionnels qu’en Europe et qu’ils n’ont pas forcement tout le matériel adapté avec eux.

De cette altitude (environ 5850m), il vous restera à suivre attentivement en direction du sommet. Le manque d’oxygène à cette altitude peut rendre l’ascension éprouvante. Une fois que vous arrivez au sommet, une vue incroyable à 360 degrés s’offre à vous. Vous trouverez au sommet, un « monument » avec l’altitude du volcan. Derrière ce monument, il y a un cahier où vous pouvez inscrire la date et les membres présents pour cette ascension. Cela laissera un souvenir de vous à plus de 6000m.

Vue du sommet du volcan Uturuncu 6008m

Vue du sommet du volcan Uturuncu 6008m

Pour finir, vous attaquez la redescente jusqu’au point de départ. Il faut faire attention à ne pas glisser sur la neige et sur le pierrier. En moins de quarante minutes, vous êtes arrivés au 4×4 de départ.

A noter que l’ascension peut s’avérer éprouvante en cas de vent fort et de mauvaise visibilité. Nous vous conseillons dans ces conditions, de ne pas tenter l’ascension de l’Uturuncu car à cette altitude, l’ascension peut devenir rapidement un calvaire (sensation de froid intense, chutes de pierre, perte d’équilibre avec le vent).

 

Mon avis sur le volcan Uturuncu

Sommet de l'Uturuncu

Sommet de l’Uturuncu

L’ascension de l’Uturuncu ne présente pas de difficultés particulières. Il vous suffit d’avoir l’équipement nécessaire, une certaine forme physique et de la motivation pour arriver jusqu’au sommet. Cependant, je vous recommande d’avoir passé quelques jours en haute altitude sur l’Altiplano avant d’attaquer le sommet. Cela pourrait vous éviter d’avoir le mal des montagnes.

Pour l’avoir faite en Juin 2015, ce fut une très belle expérience humaine et sportive. Si vous passez par la Bolivie, je vous conseille vivement de faire l’ascension du volcan Utuuncu avec un guide. Nous avions réservé avec une agence le tour du Salar de Uyuni en demandant l’ascension des volcans Tunupa et de l’Uturuncu. Je vous recommande vivement de passer par une agence pour plusieurs raisons. La première étant le chemin d’accès qui n’est pas toujours visible en s’y faufilant. La deuxième raison est la présence d’une barrière à mi-chemin de la route. Seuls les guides de la région ont la clé pour l’ouvrir. Je vous déconseille d’enlever le cadenas, il est surveillé presque tous les jours et les touristes se font rares à prévoir l’ascension de l’Uturuncu.

Ascension d'un 6000m : fait !

Ascension d’un 6000m : fait !

En résumé, je vous conseille vivement cette ascension. C’est une expérience unique et un 6000m ne se présente pas tous les jours devant soit. Cette ascension ne demande pas de préparation physique particulière. La principale difficulté de l’Uturuncu est son altitude avec une diminution de l’oxygène. Vous serez vite essoufflés mais en trouvant son rythme de marche, l’ascension se fait progressivement.

 

Quel matériel prévoir ?

Toute ascension demande un minimum d’équipements. Pour l’Uturuncu, vous aurez besoin de matériel de montagne pour une bonne randonnée ainsi que des vêtements chauds. En effet, la température peut descendre en dessous des -15 degrés au petit matin. Voici une liste d’équipements que je vous recommande :

  • Un sac à dos de voyage
  • De bonnes chaussures de randonnée avec des chaussettes de randonnée chaudes.
  • Un collant en dessous de votre pantalon ou un pantalon de ski.
  • Une bonne veste de ski ou de haute montagne.
  • Une doudoune.
  • Un T-shirt de sport.
  • Des gros gants.
  • Un bonnet et une écharpe.
  • Un masque de ski ou des lunettes de soleil haute qualité.
  • De la crème solaire, des médicaments contre le mal des montagnes et une petite trousse de secours.
  • De l’eau et de quoi reprendre des forces (fruits secs, sucre, gâteau..).

Pensez bien à ne pas trop surcharger votre sac car vous devrez le porter. A partir de 5000m, avec le manque d’oxygène, vous pourrez avoir du mal à avancer avec un sac trop lourd.

Panoramique au sommet du volcan Uturuncu (6008m)

Panoramique au sommet du volcan Uturuncu (6008m)

Quelle agence choisir pour faire l’ascension en Bolivie ?

Que vous soyez à Uyuni, Tupiza, La Paz ou San Pedro de Atacama, vous aurez le choix de trouver des agences sur place. Les agences de voyage vous proposeront le plus souvent des circuits en passant par le Salar de Uyuni (les 5 choses à faire dans le salar) et continuer par le circuit des lagunes et l’ascension de l’Uturuncu. Nous vous conseillons de demander les éléments suivants pour votre circuit :

  • Une journée sur le désert de sel de Uyuni.
  • Une nuit au pied du volcan Tunupa et son ascension partielle.
  • Deux joursà circuler dans les lagunes (Colorado, Blanca, Verde.. etc).
  • Le désert du Sud Lipez avec une nuit à Quetena Chico.
  • L’ascension de l’Uturuncu.

Ce tour peut se faire en 5 jours et vous aurez un maximum d’endroits fabuleux à découvrir. Pour payer moins chers, vous pouvez demander à d’autres personnes de partager votre 4×4. Il faut également savoir que les nuits sur l’Altiplano Bolivien sont très froides, que la plupart des hébergements n’ont pas d’eau chaude et que l’électricité peut être coupé après 20h-21h. Ce sont des éléments à prendre en compte mais la découverte de cette partie de la Bolivie vaut vraiment le coup d’abandonner quelques jours son confort.